EcoSys, une nouvelle unité de recherche pour étudier les agroécosystèmes 

EcoSys est une nouvelle unité mixte de recherche placée sous les tutelles de l’Inra et d’AgroParisTech qui vient renforcer le dispositif de recherche de deux départements de recherche de l’Inra, Environnement et Agronomie ainsi que Santé des Plantes et Environnement. EcoSys, pour Écologie fonctionnelle et écotoxicologie des agroécosystèmes, est née de la fusion, fin 2014, des unités Environnement et Grandes Cultures (EGC), Physicochimie et écotoxicologie des sols d’agrosystèmes contaminés (Pessac) de l’Inra et d’une partie de l’équipe Matières Organiques de l’unité Biogéochimie et écologie des systèmes continentaux (Bioemco). Organisée en quatre pôles disciplinaires, Bioclimatologie, Ecophysiologie, Ecotoxicologie et Science du sol, EcoSys traite d’une manière intégrée du fonctionnement des agroécosystèmes.

Domaine expérimentale Grandes Cultures sur le centre de Versailles-Grignon.. © © INRA, BEAUCARDET William
Mis à jour le 29/05/2015
Publié le 29/05/2015

L’unité mixte de recherche EcoSys bénéficie d’une reconnaissance nationale et internationale acquise par les unités fusionnées tout particulièrement dans les domaines de la dynamique des pesticides et des déchets, des émissions de gaz à effet de serre, de l’écotoxicologie terrestre et de la modélisation des interactions plante-pathogènes. Ces différents domaines sont très complémentaires et confèrent à la nouvelle unité EcoSys une vocation affirmée dans le développement de l’agroécologie, avec une forte ambition partagée d’amélioration des systèmes de production tout en réduisant les impacts de l’agriculture sur l’environnement.

Réunissant cent vingt chercheurs permanents, ingénieurs et techniciens, l’unité EcoSys dirigée par Enrique Barriuso, est actuellement organisée sur deux localités géographiques, toutes deux situées sur le centre Inra Versailles-Grignon. Tous les axes de recherche de l’unité ont comme fondement de croiser l’étude des composantes de l’environnement physique à l’activité biologique qui s’y développe. Les champs d’application recouvrent le fonctionnement de la plante sous stress biotiques et abiotiques, la valorisation des déchets en agriculture, la dynamique et les effets du vivant dans les agroécosystèmes, la régulation du climat à travers le stockage de carbone dans les sols et émissions des gaz à effet de serre, la régulation de la qualité des compartiments de l'environnement à travers la dynamique des contaminants et l’évaluation intégrée des impacts environnementaux des activités conduites par l’homme au sein des agroécosystèmes. Ces travaux s’organisent autour de la notion de services écosystémiques. Ils s’articulent autour de l’écologie fonctionnelle qui permet de raisonner les bases biophysiques des services fournis par les agrosystèmes. EcoSys constitue ainsi un ensemble cohérent, compétent notamment pour l’analyse et la modélisation du devenir des intrants agricoles et des contaminants dans différents compartiments de l’agroécosystème, ainsi que pour raisonner les modes de conduites conciliant productivité et durabilité des systèmes cultivés.

Chacun des pôles de l’unité EcoSys centre ses recherches sur une thématique de l’agroécologie. Ainsi, le pôle Ecophysiologie étudie le fonctionnement de la plante sous la double contrainte d’un bas niveau d’apports d’intrants et de la présence de différents bioagresseurs. Le pôle Ecotoxicologie vise quant à lui à acquérir des éléments de connaissance et de compréhension des impacts pour les êtres vivants de la présence de contaminants inorganiques ou organiques, dans un contexte d’usage agricole des sols cultivés. Le pôle Science du sol étudie les processus et leur couplage impliqués dans la régulation de différentes fonctions du sol afin d’évaluer les services écosystémiques associés. Enfin, le pôle Bioclimatologie analyse les processus d’échanges entre agroécosystèmes et atmosphère pour les polluants et les particules et étudie le devenir de l’azote à l’échelle de l’exploitation agricole, du paysage, du territoire ou de la région.

EcoSys mène une trentaine de projets de recherche majeurs au niveau national et international en partenariat avec des unités de l’Inra dans les domaines de l’environnement, l’agronomie, la santé des plantes, l’écologie, la génétique, l’amélioration des plantes et l’économie. L’unité collabore avec d’autres établissements de recherche, des instituts techniques, des universités, des agences d’objectifs et des partenaires privés. Au niveau international, EcoSys est impliquée avec des organismes de recherche et des universités du monde entier dans plusieurs programmes de recherche.

L’unité gère également, pour ses besoins propres et ceux de ses partenaires, différents plateaux analytiques, modèles de simulation, systèmes d’observation et d’expérimentation. Ces supports techniques facilitent et accélèrent la construction de projets collaboratifs et de partenariats externes très diversifiés.