Cellules épidermiques d'hypocotyle d'Arabidopsis thaliana vues au microscope confocal laser. Mise en évidence du cytosquelette (microtubules, en vert) et des chloroplastes (en rouge).. © Inra, GRANDJEAN Olivier

Réseaux scientifiques

Réseau Ecologie des Interactions Durables (REID)

L'objectif du Réseau Ecologie des Interactions Durables (REID) est de s'ouvrir à l'ensemble de la communauté scientifique et de développer une biologie des populations moderne, tenant compte des grandes avancées méthodologiques.

Mis à jour le 03/04/2014
Publié le 25/03/2013
Mots-clés : réseau

Harmonia axyridis  dévorant des pucerons sur une plante. © SLAGMULDER Christian
Harmonia axyridis dévorant des pucerons sur une plante. © SLAGMULDER Christian
Le Réseau Ecologie des Interactions Durables existe depuis 1993. Son but était de regrouper et structurer la communauté nationale des chercheurs travaillant dans un champ disciplinaire, la biologie des populations, sur une thématique précise, les interactions durables.

En plus des questions fondamentales d'évolution et d'écologie des interactions durables qui restent centrales, le réseau REID s'intéresse également à des questions plus appliquées correspondant à des demandes sociétales de santé humaine, animale et végétale, auxquelles, intrinsèquement, la biologie des populations peut fournir des éléments de réponses.

Le réseau se compose de près de 400 membres provenant de structures telles que l'Inra, le CNRS, les Universités, l'IRD, le Cirad, l'Institut Pasteur, l'Inserm, l'Ifremer...

Objectifs du réseau

  • Regrouper et structurer la communauté des chercheurs français étudiant les processus évolutifs dans les associations symbiotiques (parasitisme, mutualisme, commensalisme…)
  • Constituer des groupes de réflexion rapprochant des chercheurs étudiant les interactions durables :
    • sur les mêmes modèles biologiques mais selon des approches disciplinaires différentes
    • dans la même discipline sur des modèles différents
    • dans un contexte théorique / contexte expérimental / contexte descriptif

Ces réflexions conduisent à développer des axes scientifiques communs ou à développer une approche transdisciplinaire sur un modèle biologique commun. L’objectif des groupes de réflexion est  de construire des projets communs en réponse à des appels d’offre, de co-rédiger des publications, d’organiser des séminaires ou d’ateliers ou même des conférences internationales.

  • Permettre aux chercheurs ainsi qu’aux doctorants et post-doctorants de divers établissements publics à caractère scientifique et technologique français dont le champ d’étude est l’écologie des interactions durables de se rencontrer et d’échanger au cours d’une réunion annuelle.

Contact

Flavie VANLERBERGHE-MASUTTI
Flavie.Vanlerberghe@supagro.inra.fr

Site Internet du réseau Reid