Paris

14 - 15 fév 2013

Chenille processionnaire du pin - THAUMETOPOEA PITYOCAMPA. © inra, Christelle ROBINET

Colloque sur les lépidoptères organisé par le réseau ADALEP

Le réseau Adaptation à l’environnement biotique chez les lépidoptères (ADALEP) organise les 14 et 15 février à Paris un colloque sur les lépidoptères. Ce colloque s'effectue dans le cadre du 4ème séminaire du réseau d'Etudes Fonctionnelles chez les ORganismes modèles (EFOR).

Mis à jour le 13/02/2013
Publié le 18/01/2013

Le réseau ADALEP s’associe au réseau EFOR (Etudes Fonctionnelles sur les Organismes Modèles), pour la mise en place de ces rencontres inter-réseaux. Le colloque EFOR du 13 février 2013 fera le point sur les bases de données de phénotypage pour les organismes modèles, et sur une nouvelle technologie pour la transgénèse : les nucléases TALEN.

Deux journées supplémentaires (les 14 et 15 février) sont organisées par le réseau ADALEP sur les lépidoptères qui rassembleront environ 50 chercheurs. Le financement conjoint de l’INRA, du CNRS et d’EFOR a permis l’invitation de 8 chercheurs étrangers impliqués dans l’analyse des traits de vie chez des espèces comme Bombyx mori (ver à soie), Helicoverpa armigera (noctuelle de la tomate), Melitaea cinxia (mélitée du plantain), Ostrinia nubilalis (pyrale du maïs), Sesamia nonagrioides (noctuelle du maïs), Spodoptera frugiperda (légionnaire d’automne), Spodoptera littoralis (ver du cotonnier), Thaumetopoea pityocampa (processionnaire du pin).

Une journée est dédiée aux thématiques « adaptation et spéciation » et une demi-journée à la génomique. L’INRA se positionne ainsi comme acteur international dans le décryptage de plusieurs génomes et transcriptomes de ravageurs des cultures, en particulier dans les genres Ostrinia, Spodoptera et Thaumetopoea.

Le réseau ADALEP

Le réseau ADALEP

La diversité des stratégies adaptatives des lépidoptères est le sujet central du réseau ADALEP. Ce réseau regroupe une centaine de chercheurs d’environ 25 laboratoires français conduisant des recherches dans le domaine de « l’Adaptation des Lépidoptères à leur environnement biotique ». Ses membres appartiennent à des organismes de recherche variés (dont la moitié de l’INRA) et couvrent des approches pluridisciplinaires de l’analyse des populations, à l’évolution, l’écologie, la physiologie, le comportement et la génomique.

En savoir +